Ambioterra toujours en action pour protéger les espèces aquatiques en péril en Montérégie Ouest!

L’équipe d’Ambioterra continue d’être sur le terrain pour accompagner les propriétaires en Montérégie Ouest afin de protéger les espèces aquatiques en péril!

Rappelons que ce projet, débuté en 2009, a pour but de protéger la biodiversité aquatique, en ciblant les espèces aquatiques en péril qui servent d’espèces sentinelles.  Les espèces sentinelles sont celles considérées intolérantes à la pollution comparativement à d’autres espèces. Les espèces intolérantes sont les premières à disparaître quand il y a dégradation de la qualité de l’eau et des habitats. Leur présence indique donc une bonne qualité de l’eau. Ainsi, en protégeant l’habitat du dard de sable, du fouille-roche gris, du brochet vermiculé, du bec-de-lièvre, de l’anguille d’Amérique et du méné d’herbe, ceci permet de protéger l’ensemble de la biodiversité des cours d’eau de la région. Assurer une bonne qualité d’eau est évidemment une partie vitale notre projet. C’est en travaillant en symbiose avec les propriétaires que nous avons pu réaliser des diagnostics environnementaux, dont découlent notamment plusieurs inventaires ichtyologiques et aménagements à travers les années, permettant ainsi d’améliorer l’environnement nécessaire pour les espèces aquatiques. 

Par exemple, Ambioterra a réalisé, l’an dernier, un aménagement d’une bande riveraine sur 466 m linéaires composé d’environ 1300 arbres et arbustes chez un agriculteur du bassin versant du ruisseau Norton, dont la qualité de l’eau est en piteux état! Cette année, nous y sommes revenus évaluer le taux de survie des plants et réaliser les entretiens nécessaires, comme éliminer les espèces envahissantes telles que les Gloires du matin : une longue vigne qui étouffe les autres plants.

Une gloire du matin, plante envahissante.

Cette bande riveraine, une fois arrivée à maturité,  aidera à stopper l’érosion de la terre, mais aussi d’agir en tant que filtreur d’eau afin d’assurer une bonne qualité d’eau pour les espèces aquatiques. Surtout celles qui sont sensibles à la pollution, telle que le fouille-Roche-Gris.  Nous continuons également nos inventaires de poissons chez les propriétaires volontaires riverains. Nous avons ainsi observé un beau spécimen de grand brochet vendredi passé à Ste-Martine !

Grand brochet observé à Sainte-Martine

Comments are closed.