Corridors verts et bleus pour le bassin versant de la rivière des Anglais

e57080_9980a3af5847496e35ed2ac4ae7b0d4aLe projet Corridors verts et bleus pour le bassin versant de la rivière des Anglais a pour objectif de protéger et d’améliorer la qualité des bandes riveraines le long de la rivière des Anglais afin de diminuer les impacts de la pollution d’origine agricole ainsi que de protéger et restaurer les habitats fauniques présents. La section de la rivière des Anglais visée par ce projet est comprise entre les municipalités d’Howick et d’Hemmingford.

Ce projet a comme principal objectif d’améliorer la qualité de l’eau dans le bassin versant de la rivière des Anglais pour le bien-être des communautés rurales qui l’utilisent et des animaux qui y vivent. Une réduction de la pollution diffuse dans l’eau (engrais, érosion des berges, etc.) permettra de faciliter la récupération des usages récréatifs de l’eau (baignade, pêche sportive, canot, etc.) dans certaines sections très dégradées de la rivière des Anglais. La restauration des habitats de poissons va également favoriser la présence ainsi que l’abondance d’espèces d’intérêt sportif et en péril. Ces activités récréatives sont une source d’attraction touristique non négligeable pour la région. En plus d’améliorer la santé des communautés rurales et des espèces animales, ce projet offre un rayonnement à l’échelle régionale en promouvant la richesse floristique et faunique de la région.

e57080_69f12c77e20c4241a1b694a2c188867eLes corridors bleus et verts sont des couloirs naturels (forêt, étang, bandes riveraines arbustives) qui permettent de relier entre eux les différents milieux naturels présents sur un territoire. Ils peuvent prendre diverses formes telles que des bandes riveraines, une haie brise-vent ou des zones tampons, être de grandeur variable et générer divers bénéfices pour la nature et l’humain. Par exemple, la création entre deux champs d’une haie brise-vent formée d’arbres et d’arbustes permet de connecter ensemble des îlots de forêts isolés. Ainsi, en plus d’être bénéfique pour le producteur agricole, la haie brise-vent va également servir de corridor pour la faune.

Le projet a trois volets :

  1. La protection de l’habitat qui passe par la conservation volontaire;
  2. La recherche qui se fait par la caractérisation des rives;
  3. La sensibilisation et l’éducation auprès des propriétaires privés et de la population; se fait de différentes façons (rencontres publiques, kiosques, articles, bulletin saisonnier, etc.).

Comments are closed