Protection des milieux humides forestiers dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Protection des milieux humidesCe projet consiste à protéger et à mettre en valeur plusieurs milieux humides importants situés sur le territoire de la vallée du Haut-Saint-Laurent. Près de 70 ha de milieux humides (marais, marécages, étangs et tourbières avec étang) appartenant à 7 propriétaires ont été ciblés pour la première phase de ce projet. Des visites sur le terrain et l’analyse des données existantes ont permis de cibler certains milieux prioritaires. Nous avons notamment pris en considération des travaux effectués par Conservation de la Nature sur les zones de concentration de la biodiversité dans la région, par la SCABRIC et Nature-Action Québec sur la création de corridors verts ainsi que les données de signalement d’espèces rares du Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ). À long terme, ce projet vise la création d’un vaste réseau de corridors fauniques dans les bassins versants des rivières Châteauguay et Richelieu.

Dans un premier temps, ce projet consiste à caractériser les milieux humides ciblés. Pour ce faire, des inventaires de la flore et de la faune (grenouilles, salamandre, couleuvres et tortues) seront faits. Le potentiel du site à abriter la sauvagine (oiseaux aquatiques sauvages) sera également évalué. La tourbière située sur le terrain de la municipalité de Franklin est particulièrement intéressante au niveau régional puisqu’elle fait partie de la zone du Rocher. Nous souhaitons mettre en valeur ce milieu au bénéfice de la faune et des populations locales.

Des recommandations pour protéger chaque milieu humide et y aménager des habitats fauniques seront par la suite émises, notamment pour favoriser la sauvagine. Un cahier de propriétaire comprenant les données des inventaires et les recommandations sera remis à chaque propriétaire. Finalement, nous entamerons des procédures afin de signer des ententes de conservation avec les propriétaires intéressés.

Un volet sensibilisation et communications permettra de sensibiliser les principaux intervenants du territoire ciblés ayant un impact sur les milieux humides de l’importance de les protéger. Pour ce faire, plusieurs modes de communication sont prévus : site Internet, Facebook, rencontres avec les principaux acteurs régionaux ciblés prioritaires (MRC, municipalités, commission sur les ressources naturelles et le territoire, etc.). Plus globalement, ce projet va permettre de sensibiliser la population à l’importance de protéger les milieux humides afin de garantir le maintien de la biodiversité ainsi que la qualité globale de l’eau sur le territoire. En plus d’améliorer la santé des communautés rurales et des espèces en péril, ce projet offre un rayonnement à l’échelle régionale en promouvant la richesse floristique et faunique de la région.

 

Comments are closed